Cet album tout en délicatesse nous donne à voir l’amour infini et inconditionnel d’une mère pour son enfant. La magnifique réédition d’un album signé Robert Munsch.

Une émotion à fleur de peau se dégage de cet album doux et caressant. La trame se répète au fil des pages, à l’image de l’amour éternel que la mère éprouve pour son enfant.

L’enfant est un nouveau-né et sa mère le berce d’avant en arrière en lui chantant cette berceuse :

Aussi longtemps que je vivrai, / Toujours je t’aimerai. / Jusqu’à la fin des temps, / Tu seras mon enfant.

Le temps passe… L’enfant a deux ans, puis neuf. Il est loin d’être le garçon parfait, idéal, mais toujours sa mère le berce tandis qu’il dort et lui renouvelle ainsi son amour.

Il devient adolescent et c’est l’incompréhension. Mais cela n’empêche toujours pas sa mère de le bercer dans son sommeil.

Adulte, il quitte la maison ; pourtant la mère, toujours, renouvelle sa ritournelle.

Les années passent, encore et encore… Et lorsque la mère, à bout de force, ne peut plus aller au bout de sa berceuse, c’est au tour du fils, enfin, de lui chanter son amour infini et de transmettre et perpétuer la berceuse maternelle.

Mon grain de sel

Cette réédition des Éléphants est merveilleusement servie par les superbes illustrations de Camille Jourdy, tout en délicatesse et sobriété. Un album poignant, qui va droit au cœur. Ne soyez pas surpris si les larmes affleurent.

Pour poursuivre sur la lancée, une histoire de lien papi-petit fils, ici.

Écrit par Robert Munsch

Illustré par Camille Jourdy

Publié chez Éditions des Éléphants

Paru le 19 mars 2020

32 pages, 13,50 €

1 504 Comments